Le retour des bigoudis !

17 novembre 2018

C’est l’accessoire cheveux qui revient sur le devant de la scène. Ludique et facile d’utilisation, il est de tous les backstage des shooting et défilés avec une efficacité redoutable pour encore plus de volume et de boucles !
Coup de projecteur sur les différents bigoudis et comment bien les utiliser.

Cet outil, peu glamour, redevient un indispensable car il permet de décoller les racines, aide à assouplir la coiffure et à dessiner les pointes. Il imprime un mouvement rond et facilite la préparation des chignons.
Malgré les apparences, la pose est moins compliqué qu’elle en à l’aire et peut très bien se faire soi-même grâce aux nouvelles générations de bigoudis.
Alors que nos grand-mères figeaient les coiffures à grand coup de laque, aujourd’hui on préfère les imperfections pour un rendu plus flou et naturel dans la chevelure.
C’est une vraie alternative au brushing.

Quel bigoudi pour quel résultat ?

Un volume rétro

Utilisez les bigoudis classiques en maille à fixer avec une pique. C’est le bigoudi idéal pour la mise en plis sur cheveux humides à sécher sous casque ou à l’air libre. Le processus est assez long et le résultat classique.

Où les trouver ? Sur Beautycoiffure.com

Un volume souple

Préférez les bigoudis scratch en velcro. De tailles différentes, on les utilise sur cheveux secs pendant le brushing pour faire refroidir les mèches.
Ils sont faciles d’utilisation, particulièrement sur les cheveux courts. Il est conseillé de vaporiser un voile de laque après les avoir posés, puis de les retirer délicatement. Le processus est assez rapide pour un résultat volumineux.

Où les trouver ? sur Amazon.fr

 

Un volume effortless

Optez pour les bigoudis en mousse. Sur cheveux secs, on les laisse poser toute la nuit sous un filet. Ils sont doux et moins fragilisant pour la fibre capillaire et plus confortables durant le sommeil.
Le process n’est pas glam’ mais vous fera gagner du temps le matin pour un résultat naturel.

Où les trouver ? Sur Amazon.fr

 

Un volume longue durée

Privilégiez des bigoudis chauffants, faciles à poser. On les met sur cheveux secs et on les fixes à l’épingle. On attend que le bigoudi soit froid pour le retirer : la chaleur donne l’ondulation et le froid fixe le mouvement. Le temps de pose est rapide et le rendu proche du fer à boucler.
Les rouleaux « nouvelle génération » bénéficient des dernières avancées technologiques qui limitent les frisottis et font briller la fibre capillaire. Leur revêtement « velours » moins agressif permet de mieux accrocher le cheveu, sans faux pli.

Où les trouver ? Sur Fnac.com

Un volume rebondi

Les bigoudis flexibles sont très pratiques pour réaliser de belles boucles bien définies. Ils peuvent être utilisés sur cheveux secs ou humides. Leur système de fixation « twist » est ultra rapide. Le processus est ludique pour un résultat « cascade de boucles ». Il en existe de plusieurs longueurs et diamètres.

Où les trouver ? sur Amazon.fr

Comment bien poser les bigoudis ?

Même si il existe différentes sortes de bigoudis, la technique de fixation est toujours la même.

Faites des séparations en zigzag avec un peigne à queue pour éviter des démarcations trop nette en racine.

Posez la pointe de la mèche sur le bigoudi. Exceptés pour les bigoudis chauffants ou en mousse, la pose se fait sur cheveux humides.

Enroulez la mèche jusqu’à la racine. Pour un résultat plus naturel, je vous suggère d’enrouler certaines mèches vers l’intérieur et d’autres vers l’extérieur.

Laissez poser jusqu’à ce que la chevelure soit totalement sèche. Vous pouvez accélérer le séchage à l’aide d’un séchoir avec un embout diffuseur même si il est préférable de les garder au moins une heure pour figer le mouvement.

A noter : plus le diamètre du rouleau est important plus la chevelure sera ondulée. A l’inverse, plus le diamètre est petit, plus les boucles seront serrées. Sur des cheveux longs, je vous conseille les gros bigoudis pour ne pas passer des heures sur le temps de pose.

 

« Mon conseil pro. Pour une meilleur tenue vous pouvez au préalable déposer une mousse coiffante, un spray de volume ou de la laque. »

Crédits :
Photo : François Berthier
Hair : Stéphane Bodin
Makeup : Noémie Masselin
Nails : Philippe Ovak
Assistante rédactionnelle : Nelly Charraud

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *